Au bal masqué

Qu’il est impossible le « en même temps » si cher au Président de la République! En décidant tout à la fois de mener à bien le premier tour des élections municipales et de reporter l’installation des élus, le gouvernement a mis en place une cacophonie municipale préjudiciable à tout un chacun.

Ainsi, Plaisance-du-Gers se retrouve depuis le 15 mars dernier avec un maire sortant lourdement battu mais maintenu dans ses fonctions et une équipe nouvelle qui œuvre dans les espaces laissés vacants -et ils sont nombreux!- mais qui juridiquement n’est pas en place et qui pratiquement n’est que faiblement conviée aux prises de décisions du maire sortant. Deux maires, c’est un de trop!

Dernier avatar de cette polyphonie plaisantine: une commande de masques. Dénigré dans un premier temps, réputé inutile au bien portant, ce petit accessoire est sur le point de devenir principal. Dès lors, tout le monde se précipite sur des stocks continuellement épuisés, se volent les uns les autres -tristes réquisitions par la France de masques à destination de l’Espagne et de l’Italie ou par l’État, de masques commandés par les Régions- et se ruent aux comptoirs asiatiques afin de faire bonne figure devant ses administrés. Le Conseil Départemental du Gers, ne voulant pas rester sur le banc de touche, a initié dernièrement une commande et propose aux diverses collectivités de son ressort géographique de se joindre à lui. Ainsi, la commune de Plaisance a reçu le 15 avril au soir un message lui demandant de se prononcer pour le lendemain. Pourquoi une telle précipitation alors que l’épidémie sévit en France depuis près de deux mois désormais?

Quoiqu’il en soit, dans sa grande mansuétude, le maire sortant de Plaisance-du-Gers, demande l’avis de ses successeurs. Ces-derniers, auxquels j’ai la joie d’appartenir, se prononcent pour ne pas participer à cette commande. Quelques heures plus tard, le maire sortant communique sur les réseaux sociaux pour annoncer aux 1500 plaisantins l’achat de 3000 masques. Je vous l’ai dit: les joies de la cohabitation!

Si seulement le maire sortant avait réfléchi avant de signer, si seulement il s’était manifesté pour connaître nos arguments. Nous aurions pu lui dire, ô Dieu, bien des choses en somme. D’abord, nous ignorons auprès de qui cette commande départementale est passée et il n’est pas dans nos habitudes d’établir un chèque en blanc: est-ce auprès d’une entreprise française que le Conseil Départemental souhaite se fournir ou bien va-t-il grossir la file des demandeurs patientant sur le tarmac des aéroports chinois? D’ailleurs, si la volonté est d’équiper le département, pourquoi ne pas faire comme la ville de Genève et acheter une machine à produire des masques afin d’assurer notre autonomie?

Quant à Plaisance, quelle logique conduit à dépenser 3600€ pour des masques à usage unique et à assurer ainsi deux jours de masques à la population? Que fera le maire sortant au troisième jour? Qui va assurer la distribution équitable à l’ensemble des habitants? Qu’une commune fournisse des masques à ses agents cela est naturel -mais il en faut bien plus que deux- mais est-ce à la collectivité municipale d’assurer l’achat pour l’ensemble des habitants? Et quid alors de toutes les initiatives de terrain, de toutes ces personnes déjà équipées avec des masques en tissu fabriqués par des bénévoles ou qui se sont fournies elles-mêmes par leurs propres moyens?

Voilà les sujets autours desquels nouvelle et ancienne équipe auraient pu échanger si seulement dialogue il y avait eu. Mais à Plaisance, foin de dialogue, place au bâillon.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :