Commission Finances/RH 10 septembre 2021

Lundi 6 septembre au matin l’ensemble du conseil municipal a été convoqué pour une commission finances/RH prévue le vendredi 10 à 20h.

Étaient présents : Sandrine Blanchet, Simone Broustet, Muriel Devilloni, Romain Duport, Patrick Fitan, Jérôme Ganiot, Marie Guyonnet, Nicole Pion, Raymond Quereilhac.

Ordre du jour proposé par le maire :

Finances : subventions aux associations, cinénum, bilan minigolf, crédits consommés.

RH : départ en retraite de Mme Méjanel, ouverture d’un poste, remplacement agent d’entretien + marché.

Les conseillers des oppositions déplorent le manque d’anticipation et de préparation de cette réunion. Il pourrait être courtois de prévenir des réunions notamment lorsqu’elles ne sont pas convoquées en urgence avec un peu plus d’avance. La mairie pourrait prendre exemple sur ce qui se fait à la communauté des communes.

Manque de préparation car présenter une commission finances en énonçant oralement des chiffres n’est pas propice à une véritable séance de travail. Simone Broustet a demandé à disposer d’une copie des états consommés pour mieux comprendre la situation. Il est par conséquent délicat de dresser un compte-rendu précis, les documents nécessaires n’ayant pas été transmis.

I- Retour sur les finances :

-Crédits consommés : Romain Duport s’étonne du montant des recettes exceptionnelles. Ne sachant les justifier Messieurs Fitan et Ganiot sont allés rechercher d’autres documents dans la mairie. A priori, deux montants relativement semblables ont été comptabilisés. Erreur, bonne nouvelle ? Le sujet est à approfondir.

De même, l’inscription en fonctionnement des dépenses relatives à la réfection de la route de Tasque pose problème car s’il devait demeurer en l’état, la commune perdrait le retour de TVA ce qui ferait un préjudice de 8000€ environ. Il est regrettable que le maire ait validé cette comptabilisation ; comptabilisation sur laquelle il est toujours temps de revenir.

-Cinénum : Le maire annonce que le CNC renonce aux remboursements 2019, 2020 et 2021 mais maintient la demande sur 2018. Simone Broustet, comme elle l’a fait à de multiples reprises depuis le début du mandat, demande à ce que les fonds de la TSA soient récupérés par la mairie. Sourde oreille du maire, une fois de plus.

– Bilan minigolf : en embauchant une seule personne au lieu de deux, le bilan est équilibré contrairement à la saison dernière.

– Subvention aux associations : un montant et une répartition analogue à ce qui a été fait en 2020 est proposé à l’exception d’une nouvelle subvention de 4000€ pour l’association CAP 2022 chargée d’organiser les festivités de l’année à venir. Simone Broustet regrette que le maire soit également le président de l’association et insiste sur le fait qu’il eût été préférable de trouver une autre personne.

Il est à noter que cette année, seul le sujet des fêtes de l’an prochain mobilise la municipalité et son maire. Tous les autres sujets, mal préparés, mal achevés ou oubliés sont à l’arrêt. Et encore la charge de travail pour le maire doit être trop élevée car il a décidé de recruter un service civique pour le dédier à la préparation des festivités.

Autres sujets finances abordés par les membres des oppositions :

– Romain Duport regrette qu’aucune délibération modificative du budget ne soit présentée afin d’isoler les fonds obtenus suite aux cessions. Aujourd’hui la municipalité choisit de vendre le patrimoine sans le reconstituer ce qui constitue une gestion non pérenne du patrimoine des Plaisantins.

– Les trois conseillers demandent à l’unisson un retour sur les 5 projets présentés par la municipalité dans le cadre de demandes de subvention auprès de l’État.

Sur l’immeuble de Mentque, dossier que nous avions initié à l’automne dernier, les fonds du plan de relance ont été accordés. En revanche la région n’accorderait pas de subventions pour cause de gains énergétiques insuffisants. Cet état de fait a été présenté au conseil municipal en avril dernier et nous déplorons que depuis avril le dossier n’ait pas avancé. 5 mois ont été perdus et cela risque de se traduire par une perte de fonds pour la commune. Il faut travailler !

La demande de subvention pour les dos d’ânes de la rue principale a été accordée. Les conseillers des oppositions n’avaient pas voté cette demande indiquant qu’il fallait au préalable négocier avec le département. Cela a été fait et c’est ce dernier qui assurera l’intégralité des travaux et des financements. Par manque de préparation, nous avons donc seulement perdu en crédibilité devant les services de l’État.

La municipalité avait demandé une subvention pour la passerelle sur le canal de fuite. Nous avions refusé de voter cette demande ayant un doute sur la propriété du canal. Nous avons fait les recherches nécessaires et confirmé à la municipalité et à la sous-préfecture que ce canal était bien propriété de l’État. La subvention n’a pas été accordée mais nous perdons une fois de plus en crédibilité.

Le dossier relatif à l’aire de jeu a été validé et la subvention accordée. Depuis mars dernier la municipalité revoit les devis et une fois de plus nous constatons que le dossier n’a pas avancé en six mois.

Le dossier relatif à la Cité de l’Orgue n’a pas obtenu les subventions demandées.

Sur les demandes de subvention, nous demandons à la municipalité de travailler au suivi des dossiers et de mieux préparer les demandes à l’avenir pour que Plaisance ne s’endorme pas.

II- Retour sur les Ressources Humaines

Concernant la DGS le maire nous annonce son départ à la retraite au premier semestre 2022 et l’ouverture d’un poste pour la remplacer. Les conseillers des oppositions demandent à ce que ce poste soit ouvert à un agent de catégorie A et non A+ comme cela l’est actuellement. Nous demandons à obtenir la fiche de poste en amont ainsi qu’à avoir connaissance de la rémunération indicative.

Nous demandons en outre à être associés aux divers recrutements. Nous avons demandé comment les recrutements actuels avaient été conduits. A priori, les candidats font face à des élus de la majorité, sans présence des administratifs et de l’opposition. Nous demandons à ce que pour chaque poste une commission de recrutement ad hoc soit élaborée : deux membres de la majorité, un de l’opposition, la DGS et si la personne dépend de la voirie, le responsable de la voirie. Le maire refuse catégoriquement cette proposition préférant conserver la main. Raymond Quereilhac s’exprime quant à lui en faveur de notre demande.

Deux remplacements ont eu lieu dernièrement. Suite au départ à la retraite de Mme Dartigaux, une personne a été recrutée. Elle a mis récemment fin à son contrat. Nous avons demandé la raison au maire qui nous a dit qu’elle avait justifié sa fin de contrat par le fait qu’elle ne se sentait pas en mesure d’assumer physiquement la tâche. Un recrutement temporaire, de la main à la main a été mis en place par le maire, en dehors de toute commission. Nous regrettons ce procédé qui accrédite une fois de plus la tendance au népotisme de notre maire. Cela laisse croire qu’il faut être ami du maire pour mettre un pied à Plaisance.

Par ailleurs le contrat de remplacement de Monsieur Meurisse n’a pas été renouvelé. Nous en avons demandé les raisons. Le maire nous a répondu que c’était son refus de continuer à être régisseur qui avait motivé cette fin de contrat. Rappelons que les magouilles et les mensonges du maire (Marie Guyonnet s’est offusquée des termes employés mais hélas, dans notre commune, la réalité des faits est tristement celle-là) pour cacher la disparition de fonds dans le coffre de la mairie en proposant de verser une prime à Monsieur Meurisse qu’il remettrait en liquide dans le coffre inspire tout sauf la confiance…d’autant plus que Monsieur Meurisse ne disposant pas du code du coffre était par nature au-dessus de tout soupçon. Nicole Pion qui s’occupe du fleurissement de la commune a pour sa part indiqué une incompatibilité de caractère. Muriel Devilloni s’est étonnée du changement de discours en quelques mois : la qualité du travail de Monsieur Meurisse ayant été pendant plus d’un an reconnue avant les épisodes récents indépendants de son fait. Une nouvelle personne a donc été recrutée sur ce poste en remplacement de Madame Bouin absente pour d’heureuses raisons.

Muriel Devilloni a fait part de son regret de ne pas avoir été informée, contrairement aux membres de la majorité, du départ en retraite de Mme Dartigaux et d’avoir appris cette information sur les réseaux sociaux. Il est surprenant que la mairie organise un pot de départ en invitant tous les conseillers de la majorité et le conjoint du maire sans informer par ailleurs les membres de l’opposition. Patrick Fitan a indiqué que Mme Dartigaux n’avait pas demandé notre présence à l’exception de celle de Régis Soubabère. Simone Broustet déplore que l’ancien maire ait été prévenu à 10h pour midi et regrette de ne pas avoir pu participer au cadeau de Mme Dartigaux.

Quoi qu’il en soit, les trois conseillers des oppositions souhaitent une heureuse retraite à Christine Dartigaux la remerciant pour son dévouement, son énergie et ses qualités tant professionnelles qu’humaines. Nous envoyons nos pensées à Frédéric Meurisse et nous lui demandons de bien vouloir nous excuser au nom de la commune pour ce qu’il a subi. Nous adressons nos pensées aux deux heureuses mamans actuellement bien occupées et souhaitons la bienvenue aux deux nouvelles recrues. Nos pensées vont également vers Isabelle Méjanel à qui nous souhaitons du courage et un prompt rétablissement.

Sur le fond des sujets, nous déplorons une municipalité qui semble ne se soucier que des festivités de 2022 et oublie de traiter le présent au détriment de nos finances et de nos investissements. Une municipalité qui ne travaille pas assez et prépare insuffisamment les réunions. Une municipalité qui ne tient pas sa parole (la lettre de l’entreprise Bodet permettant de faire la lumière sur le tissu de mensonges concernant les cloches devait être publiées sur le site de la commune depuis juin dernier et rien n’a encore été fait), une municipalité de la photo lisse mais sans fond, une municipalité où le maire se fait plaindre alors même que ce mandat fait partie de son plan de carrière et qu’il ne vit actuellement que grâce à ces diverses indemnités. Une municipalité enfin qui perd de la crédibilité dans notre secteur, qui préfère le mensonge à la vérité, l’opaque à la lumière. Une municipalité sans souffle qui commence tout mais n’achève rien. Nous déplorons enfin que la commission des finances qui avait été conçue de façon participative et qui avait trouvé son public se soit repliée sur les seuls membres du conseil municipal. Nous regrettons les publications faites par des personnes qui n’ont pas assisté à cette commission dans le seul but d’insulter les membres de l’opposition et relayer des informations non factuelles. Afin de garantir la transparence des débats, nous demandons à ce que le public puisse assister aux diverses réunions ou commissions ayant trait au devenir de la commune. Comme vous pouvez le voir, même sans documents, les trois membres de l’opposition ont su pointer les erreurs, les inactions et surtout proposer des pistes de solution.

Enfin, nous avons par ailleurs noté au cours de cette rencontre qu’à l’exception de Patrick Fitan qui se sert de la mairie bien plus qu’il ne la sert, tous les membres de la municipalité tentent d’agir avec les moyens et la disponibilité qui sont les leurs dans l’intérêt de notre commune. Le travail avec eux, le travail ensemble est possible et nous le désirons ardemment. Aujourd’hui, le seul membre bloquant de notre corps municipal est sa tête.

Ainsi, pour sortir de cette solution de blocage et retrouver un consensus permettant à la commune de Plaisance d’être au rendez-vous des défis qui se posent à elle, nous proposons à la majorité de désigner en son sein une nouvelle personne pour assumer les fonctions de maire. Membres des oppositions, nous soutiendrons cette personne et nous nous proposerons de l’épauler dans cette mission en ne constituant plus qu’un seul groupe dans l’intérêt exclusif de notre commune et de nos concitoyens.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :